Les cheveux tressés,

Publié le 20 Mars 2012

La jeune fille de campagne

Marche sur le sentier de cailloux.

Elle a la bouche-cerise. Une belle moue

A croquer. Elle regarde le ciel bleu azur

Et croit à coup sûr

Que le bonheur est éternel.

Elle respire les prairies,

L’odeur des herbes fraîches, les fleurs jolies.

Entend le murmure des oiseaux 

Qui de l’air se saoulent,

L’eau claire qui s’écoule

Du petit ruisseau ;

Insouciante et belle,

Dans sa robe virevoltant

Au vent

Et ses cheveux tressés.

 

Une jeunesse, un été…

 

 

L.G.

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Commenter cet article

mim-nanou75.over-blog.com 10/05/2012 19:39

beaucoup de sensibilité, merci

Laëtitia 11/05/2012 09:33



Merci à vous d'avoir lu mon poème. Bonne journée. Laetitia