Publié le 31 Décembre 2012

 

 

La nouvelle année

Va arriver.

 

 

 

Cinq.

 

 

 

Minuit va sonner

Le glas de sa fin d’année.

 

 

 

Quatre.

 

 

 

 

Feux d’artifices dans le ciel

Etoiles scintillantes : miel.

 

 

 

Trois.

 

 

 

Couleurs éparpillées : pêle-mêle.

Eclats sonores dans la nuit : grêle

Retombante telles des jets magiques.

 

 

 

 

Deux.

 

 

 

 

Frémissement des cœurs dans chaque poitrine

Face au choc titanesque de la voûte divine.

Yeux ébahis, émerveillés devant cette toile fine

Et éphémère, gravée un instant à l’esprit avant que le sommeil nous emporte.

 

 

 

Un.

 

 

 

Le souffle court. La minute semble éternelle.

On a l’œil rivé sur les cadrans du temps. Concentration de prunelle.

Le regard circulaire est bref. Envie de réconfort charnel.

Vœux envoyés comme chaque début d’année nouvelle : sempiternels.

Embrassades et promesses comme une envie de paix : bagatelles.

 

 

Minuit !

 

 

 

Le compte à rebours

A refait son tour.

Bonne année !

 

 

L.G.

Voir les commentaires

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0

Publié le 30 Décembre 2012

Etre une princesse

Aux yeux d’un homme

Même si la vie quotidienne se dresse

Et nous rappelle à l’ordre. En somme,

Oui, même les princesses sont des femmes

Comme les autres et vont, ne riez pas !, aux toilettes !

Mais elles savent faire oublier ce désagrément,

Se parant en un instant

D’artifices

Qui, complices

Sur elles,

Les rendent encore plus belles.

 

 

 

 

Etre une princesse

Aux yeux d’un homme

Au fond on en rêve toutes.

Voir dans ses yeux briller sans que çà lui coûte,

Une admiration, sans borne. Enorme

Comme son cœur

Qui bat chaque heure

Pour vous.

 

 

L.G. 

Voir les commentaires

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0

Publié le 28 Décembre 2012

Ils vont et viennent

Autour de nous. Inlassables.

Ce que tu me dis me semble incroyable,

Et les autres ?Peu importe. Je suis tienne,

            A l’instant, au passé, pour l’avenir.

J’ai envie de te le dire.

Ma voix soupire

Contre ta voix qui l’aspire.

J’aimerais que ce combiné

Se rapproche du tien. Liés,

Collés. Puis ma main

Dans ta main.

Nos yeux qui se croisent. Flammes

Des pupilles qui se dilatent

Et éclatent

Comme notre amour

Au grand jour.

Et les autres ?

C’est une autre

Histoire…

Y’a que nous.

 

 

L.G. 

Voir les commentaires

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0

Publié le 19 Décembre 2012

Car le désir murmure dans les herbes folles, aplaties par ton corps, ton ventre dénudé sur son plat le bouton jaune de la marguerite que j’ai effeuillé pour te dire mon amour comme si nous étions des enfants encore. Car le désir, c’est déjà ne cesser de te regarder, sentir mes yeux sur toi, mes pupilles se dilater et une douce chaleur m’envahir comme si de par mes yeux tu me communiquais ton cœur endiablé qui pulse au rythme de tes sentiments. Car le désir c’est frôler un mur et imaginer ta peau contre la paume de ma main, c’est toucher un objet et imaginer ce que tu en penserais, te parler secrètement et sourire comme si ta voix déjà avait répondu à l’appel du silence. Car le désir c’est mon souffle qui me parle du tien, qui me dit que je vis et respire pour que tes bras m’entourent, marcher sans but mais savoir que quelque part tu es là et que tu existes, que tu es déjà à moi et qu’il suffit que nos chemins se croisent, rien qu’une fois, au hasard… Car le désir, c’est sentir que l’amour nous presse et que l’on veut s’envoler comme les anges avec des ailes toutes blanches ou translucides…. Le désir… c’est… Toi et Moi…. Désir…Te dire… Plaisir….Conquérir… Sentir… Vivre.

Voir les commentaires

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #Récit

Repost 0

Publié le 16 Décembre 2012

La bibine à la main, il se réchauffe un peu

Les entrailles du liquide ingéré.

Le ciel, ce soir se pare d’étoiles qui scintillent. Aveu

D’un froid matinal. Il regarde la constellation

Comme l’on regarderait un bon film au cinéma.

Puis, il repose à ses lèvres le goulot froid, en verre.

Il pleut pas ce soir, alors il se lève et erre

Dans la ruelle à demi-éclairée.

Un chat vient se pelotonner à son mollet

Il n’a pas l’air tristounet,

Lui et il est bien gras.

Il fait un pas

De côté puis le caresse

Avec une infime tendresse

Comme pour lui dire merci

De lui tenir un peu compagnie.

Puis le minet s’éloigne, satisfait.

Il court d’un pas de velours

Vers des poubelles aux alentours.

Sans doute un rat ou une souris…

 

 

 

 L.G. 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0

Publié le 16 Décembre 2012

Dans l’obscurité,

Des perles douces et amères

Coulent le long de ses joues pâles. Pas de fierté

Dans cette pénombre tremblante, elle sert

Avec amertume les poings

Et prend soin

De ne pas faire trop de bruit.

Envie

De solitude, dans ce lit froid

Pour se bercer de ses pensées et de ses rêves

Qui, un instant, l’apaisent. Loi

D’un bonheur invisible qui lui crève

Le cœur de sa volonté d’exister

Dans sa réalité.

 

 

Marie la nuit, c’est l’attente du sommeil

Les nocturnes réveils

Et l’écoute des bruits lointains

C’est l’envie et l’espoir d’un lendemain

Meilleur

Et alors qu’elle a peur,

Elle joint ses mains pour une ultime prière

Cela fera encore une fois l’affaire

Pour la consoler.

 

 

Puis, ses paupières s’alourdissent

Et Marie rejoint un monde à part…

 

 

L.G.

Voir les commentaires

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0

Publié le 15 Décembre 2012

 

 

O Muse, susurre ton génie

A mon esprit

Tourmenté.

Glisse de la beauté

Dans mes songes

Pour que je les couche

Sur du papier. Je serai telle une éponge

J’absorberai à la louche

Tes mots

Tel un sot

Pantin tiré par des ficelles invisibles.

Mais je te pardonne

Car tu étonnes mes pensées,

Tu embellis ma vie

Et désormais, je souris.

 

 

L.G. 

Voir les commentaires

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0

Publié le 13 Décembre 2012

Les grises mines vont-elle de paire

Avec la grisaille au dehors ?

Sourions.

Espoir d’une éclaircie.

Et voyons les beautés…

 

 

L.G. 

Voir les commentaires

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0

Publié le 13 Décembre 2012

Sur le toit enneigé,

Les corbeaux se posent.

J’entends leur pas sonore.

Ils croassent

L’écho se brise.

Je m’étire.

Une journée encore. Nouvelle.

 

L.G. 

Voir les commentaires

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0

Publié le 13 Décembre 2012

Dans tes yeux bruns aux reflets verts,

Je me vois.

Le printemps renaît.

L’amour !!

 

L.G. 

Voir les commentaires

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0