Ecrits sur du vent,

Publié le 26 Novembre 2012

Je lis tes mots

De mon œil rêveur,

Ils voyagent dans ma tête, aux senteurs

De ta vie. Je les garde près de moi, sans un mot,

Troublée, conquise, abasourdie.

Tes mots ne sont pas que du vent,

Par contre, ils flottent dans l’air

Et j’espère

Qu’ils seront un jour

Entendus ou lus.

 

 

Ils sont toi.

Ils sont caresse

Sans paresse

Assoiffés de pudeur

Bijoux conçus de ton cœur

D’écorché

Mais plein d’espoir au fond.

L’espoir de briser les ténèbres des bas-fonds

Qui jusque là t’enchaînaient,

En se couchant sur le papier.

 

 

Ils font écho en moi

Comme des rois

D’un désert

Où trône une oasis

Epurée.

 

 

Si tu écris un jour sur du vent,

Tes mots se disperseront avec la rose

Et l’émotion de ta prose

S’ouvrira

Pour combler des cœurs vides

Et tristes.

Déjà je suis cette piste

Du vent, avide

De cette image

Qui me trotte encore sage

Dans la tête.

 

 

L.G. 

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Commenter cet article