Une vie à t’attendre,

Publié le 20 Juin 2012

S’il le faut, je t’attendrai

L’éternité

Je porterai le deuil

De tes absences.

Je goûterai au seuil

Du bonheur en ta présence.

L’amour est là, en moi

Je le sens car mon cœur est différent

Mes envies se sont accrues dans le temps

Ta voix me câline, je l’écoute en émoi.

Mais tes silences me pèsent

Et sans toi, ma vie a le goût du néant

Rien ne m’apaise

Si ce n’est toi.

Impression

D’une vie sans bonheur sinon…

 

 

L.G.

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Commenter cet article