Un petit bouquet de pâleur,

Publié le 30 Septembre 2012

A te regarder,

Ton visage de porcelaine

Me fait penser à un bouquet

D’airelles rouges dans une forêt

Car tu es délicate dans ton corps blanc,

Et ta bouche comme un cœur rose de fleur,

M’attire à elle. J’ai envie de l’embrasser, de goûter sa saveur

Puis, de frôler ton visage au mien, peau contre peau, un instant.

Et t’effeuiller en silence, te sentir tremblante sous mes doigts

Un moment croire être un roi

Et me sentir vaincu sous ton regard.

 

 

                                              Que ne ferais-je pour un petit bouquet de pâleur…

 

 

                                                                               L.G.

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Commenter cet article