Un feu distinct,

Publié le 25 Août 2012

Comme un brasier dans mon corps

Qui me chaufferait même au dehors,

Mon cœur éclate de ses battements désormais

Plus sonores. Je rêvais

D’amour, le voilà réveillé

Mais il n’a plus aucune pitié

Et me tourmente sans répit

De jour comme de nuit.

 

 

Est-il devenu soudain plus gros ?

Il me semble bien lourd dans ma poitrine oppressée.

L’amour a-t-il ce pouvoir ?

L’amour c’est vouloir

Vivre tout simplement

Et sourire à la vie vraiment.

Ne plus se sentir seul, jamais.

 

 

Sens-tu sa chaleur ?

Entends-tu les battements de mon cœur ?

 

L.G. 

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article