souvenirs en poèmes

Publié le 14 Avril 2013

La maison de mon arrière-grand-mère

N’existe plus, sans elle.

Plus le même pêle-mêle

D’objets, de senteurs qui errent.

 

 

 

Marie s’asseyait souvent sur ce banc en pierre.

Chapeau de paille et canne.

Et les voitures, les passants…

 

 

 

La balancelle ne bougera plus.

Corps ensevelis.

Enfance partie.

 

 

 

Le marchand ambulant était passé.

Mémère nous donnait des glaces en pot avec une mini cuillère.

On se régalait !

 

 

 

 

 

Mémère Marie traînait sa jambe

Comme on traîne un fardeau

Mais en silence.

Et le sourire !

 

 

 

 

 

Je sens encore l’odeur du soleil,

Des groseilles rouges dans la bouche

Et les abeilles.

 

 

 

 

 

Et des photographies jaunies.

Des sourires figés.

Et une envie de la revoir.

 

 

 

 

 

C’est grand le ciel.

Elle qui croyait en Dieu.

L’a-t-elle trouvé ?

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Commenter cet article