Sans toi,

Publié le 14 Octobre 2012

 

Sans toi, les jours se font nuits

Et les nuits, viennent me hanter

Mes pires cauchemars

Dans le vide du noir.

Je me mets à trembler,

J’ai peur.

Mon cœur

Cogne fort

Comme le tic-tac sonore

D’une bombe à retardement.

Je vais éclater !

 

Sans toi, le silence n’est plus d’or

Le froid se fait plus vif au dehors,

Le soleil pâlit

Et moi, je crève d’ennui.

Mes idées s’affolent

J’ai l’impression de devenir folle

Qu’on m’enferme dans un asile

Au moins là, je ne me ferai plus de bile,

Shootée aux calmants.

 

 

Reviens-moi…

 

 

L.G.

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Commenter cet article