Poubelle mortelle,

Publié le 21 Mars 2012

 

Photo_348-2-9efcf.jpg

 

La rue, jonchée de feuilles mortes

Joue la poubelle-escorte.

Détritus jetés :

Tout est osé.

Personne ne dit rien

Même si c’est pas bien.

Qui se dénonce ?

C’est mieux de dire Bye, Bye,

Green Earth,

Et bonjour l’enfer…

 

Les fumeurs jettent leur paquet.

Pas grave, ils ont fumé leur calumet

De la paix.

Les enfants balancent leur papier-bonbon.

Et s’en balancent, parce que c’était bon

Et qu’on les dit « innocents ».

Les enrhumés jettent leur mouchoir

Mais ont l’espoir

De ne plus le revoir

La brise fera sa quête.

Puis, l’action bio-dégradable

Fera le reste. C’est impeccable.

Tous coupable !!

 

De la rue à chez soi,

Il n’y a qu’un pas

Pour le non-respect.

 

 

L.G.

 

 

 

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article