poème pour un ami,

Publié le 24 Juillet 2012

La pluie,

Elle se frottera à ton corps

Comme une douce amante

Si bienveillante

Que dehors,

Tu seras apaisé.

O pluie, veille

Tu ne me fais point peur.

La barque viendra à l'heure

Pour me guider

Vers tes larmes déversées

Comme un torrent de musique.

Je te présente mon visage,

Inonde-le de tes perles glacées

Elles balayeront à jamais mes peines

Moi l'homme de bohème lassé.

La pluie est sereine.

Comme une amie fidèle.

 

L.G.

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Commenter cet article