Nouvelle danse,

Publié le 3 Juin 2012

Après la pluie,

Le monde sourit.

 

 

Fini les jours gris,

La tristesse, les sourires effacés.

Les regards tout hagards en quête de l’éclaircie

Front collé

A la vitre embuée.

 

 

On ouvre la fenêtre

Et la brise pénètre. Légère et douce.

Encore frais au dehors, les petits êtres

Pointent le bout de leur nez. On voit les têtes qui poussent ;

Curiosité retrouvée.

Le soleil se dévoile,

Ne joue plus les timides.

Fini le cache-cache entre les nuages. Il devient intrépide.

Rayonne et fanfaronne

De sa crinière de feu.

Un vrai lion du ciel

Qui fait couler son miel

Chaud sur les terres encore un peu humides

Et sur les têtes tristes.

L’atmosphère se réchauffe.

Les cœurs s’échauffent.

Après la pluie, le beau temps.

Les oiseaux chantonnent, gosier en avant,

Plumage gonflé. Ils osent se montrer

Nous guettent, espiègles, et semblent nous faire « coucou »

Dans les branchages. Ah les petits filous !!

 

 

J’ai ouvert la fenêtre.

Vous aussi.

En pleine face, la vie.

Et on en redemande,

On quémande le bonheur

On le respire. On veut l’apprivoiser

Il ne faut pas qu’il ait peur

De rester.

 

 

Et si les petites gouttes d’eau

Qui s’égouttent des feuilles,

Des arbres, des fleurs comme des perles au seuil

Du paradis, venaient à tomber dans notre bouche

Pour que se couchent

En nous les couleurs de la vie ?

 

 

 

L.G.

 

 

 

 

(si vous aimez mes textes, vous pouvez me le dire, si ce n'est pas déjà fait

sur ma page :

http://www.portail-artistique-francais.com/?q=node/518

un clic sur l'étoile si vous adorez )

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Commenter cet article