Mamie Laine,

Publié le 12 Octobre 2014

Mamie Laine,

 

Quand elle tricote,

Y’a de l’amour au bout de ses doigts

Qui se propage dans la laine.

Alors, quand je vois ses ouvrages finis, moi

Je pleure et je rengaine

Les jours tristes, les jours sans,

Les jours de pluie

Où cela sent la suie.

Je ne suis pas malheureuse, pourtant.

J’ai envie d’embrasser fort Mamie Laine

Sur ses joues blanches et  vieillies.

J’aimerais les voir rosies

Mais elles ne le sont jamais. Mais Mamie, c’est la reine

Du cache-cache émotions.

Elle préfère me gronder gentillement

Mais au fond, je sais que son amour est grand.

Elle aime fort quand elle tricote

Et quand elle ne sera plus là et qu’elle sera c’est sûr, aux portes

Du Paradis, ben on aura bien chaud d’amour sur nous,

Recouvert de ses beaux tricots

Et on aura jamais le coeur mou

Grâce à elle. Son lot

D’amour est éternel...

Quand je la vois pas, je l’imagine toujours, elle

Avec ses doigts tordus de vieillesse

Qui tricotent tout en tendresse.

Et, je garderai cette image d’elle jusqu’à ma propre mort

Car mon plus beau sort

Sera de la rejoindre. Elle aura surement du tricot encore à faire

Là-haut, dans cette voûte céleste si grande, de beaux blancs pour couvrir les anges des airs.

 

 

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

martine 04/02/2015 22:20

j'adore mamie Laine, peut être pourrais-je l'emprunter, j'ai besoin d'un poème sur une tricoteuse pour mon prochain livre ! svp me répndre

Laetitia 05/02/2015 14:41

Avec joie martine <3