Le temps des mûres,

Publié le 12 Juillet 2012

Mûres en buisson et ronces menaçantes,

Elle n’avait pas peur de cueillir les fruits

Pensant avec une gourmande envie

A la confiture qu’elle en ferait

Et à ses enfants qui s’en régaleraient.

 

       

 

Elle allait par le chemin de cailloux

Avec sa bicyclette,

En quête.

Jupe plissée,

La jambe dévoilée.

Fière,

Sous un soleil de plomb.

 

 

L’accompagnaient les oiseaux

Qui dansaient dans l’air,

Le meuglement des vaches et de leurs veaux

Dans les près alentours. Douce atmosphère

Rythmée par le souffle du vent tiède

Et parfois la symphonie du grillon.

Le ciel légèrement cotonneux dans son sillon.

 

 

Parfois, nous l’accompagnions sur ce chemin,

Quelque peu geignards, nous ces gamins,

Je me souviens…

 

 

Mais, la nature vosgienne

Nous rappelait doucement à elle,

Et nous en oubliions bien vite notre moue rebelle,

Courant de nos jambes folles.

 

 

L.G.

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Commenter cet article

naelle02 23/07/2012 08:48

très joli texte!!

Laëtitia 23/07/2012 16:26



Merci beaucoup du compliment 



mansfield 13/07/2012 10:56

Un beau souvenir au grand air, des joues en feu et des yeux brillants...

Laëtitia 14/07/2012 10:02



Et un délice dans la bouche... Merci de votre commentaire...