Le soir,

Publié le 6 Novembre 2012

Le soir me ramène au silence.

Un silence d’or, au dehors.

Je m’assieds un instant, quand tout s’endort,

Près des eaux tranquilles. Son absence

M’attriste et je me console au reflet

Lunaire face à moi, pâle et défait

Comme des souvenirs dans ma tête, de lui

Que je garde précieusement mais qui me fuient

Dès qu’il s’éloigne comme pour me faire croire,

Sauf ce soir,

Qu’il n’aurait jamais existé.

Le soir, dans le silence

J’oublie son absence

Et j’imagine sa présence

Et je me sens comblée,

Le cœur léger

Et battant,

Amoureuse comme au premier jour.

 

L.G.  

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article