Le rire qui s’ballade,

Publié le 11 Mai 2012

Le ciel s’est ouvert,

A peine une traînée blanche.

Les passants ont retroussé les manches.

Chaleur exquise,

Çà attise les convoitises.

Les sourires se tissent

Sur les visages trop longtemps défaits.

On se refait

Une santé.

Le soleil est remonté,

Haut dans les sphères.

Eclats de rire qui fusent.

C’est dans l’air…

Bonne humeur.

On retrouve les senteurs

Du pain chaud sortie du four

Du boulanger, qui toujours

Met la main à la pâte puis va faire sa tournée.

Le klaxon de la camionnette

Qui s’arrête

Sur le trottoir.

Vrai premier

Bruit du quartier.

On se fend la poire

On se raconte les derniers potins.

C’est de bon matin.

On sent que tout va bien.

Les sourires en disent long…

 

L.G.

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Commenter cet article