La Toussaint,

Publié le 1 Novembre 2012

Les morts reprennent vie

Un peu tombés dans l’oubli,

Sous la terre, ensevelis.

La brise glacée souffle sur le marbre poli

Des pas se pressent sur les graviers entre les tombes grises

Parsemant de couleurs sur leur passage, le cimetière endormi.

Au vol, une lointaine bise

Une larme attardée sur la joue

Puis un bouquet déposé

Comme un baiser offert, tremblant

D’émotion et de passion.

Une petite prière, comme une consolation

Envie de parler tout de même,

D’avouer la bohême

De la vie désormais sans eux.

Puis, on se signe

Et on repart, digne.

Le chagrin ne sert plus à rien.

Les morts sont en paix.

Mais on ne les oubliera au fond, jamais,

Tant que l’on vivra,

Tant que des souvenirs resteront.

Et la Toussaint reviendra…

(à ceux que je n’oublierai jamais)

 

 

L.G. 

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Commenter cet article