La tanière,

Publié le 9 Avril 2012

J’irai me terrer

Dans ma tanière,

Me blottir dans son air

Bienveillant. Devenir ermite

Oublier un instant où j’habite.

Barbe naissante,

Regard dans le lointain,

Caressant le lever du soleil au lendemain.

Juste cela oui.

Ma tanière. Mon repère

Comme un frère de fortune

Muet qui me respecte. Attendue, la lune

Par-delà l’étendue des forêts

Arbres protecteurs. Plus de peur.

La nature me cache et m’apaise.

Je m’oublie ici…

Je revis.

 

L.G.

 

(poème dédié à Macodou)

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Commenter cet article