Je l’aime,

Publié le 23 Juin 2012

Voix qui  câline mon cœur

Résonne de sa mélodie douce et particulière

Dans le creux sensible de mon oreille, comme une prière

D’amour et de bonheur.

 

 

 

J’imagine sa peau brûlante

Contre la mienne, un peu hésitante.

Entre timidité et envie

Brûlure désirée

De l’âme sœur retrouvée.

 

 

 

Je rêve de sa main sur mon visage

De la mienne sur le sien, de passage

Effleurements tant souhaités

Et soudain, possible mais intimidés.

 

 

 

Nous partagerons notre tendresse

Trop longtemps écrite. Souffrance contre allégresse

Sensations nouvelles ?

Ou connues

Comme un déjà vu.

 

 

 Les pupilles dilatées

Ne freinent plus les larmes salées

Qui soudain s’écoulent, offertes comme une offrande

A la passion qui les quémande

Ivre d’être comblée.

 

 

Union et silence,

Les mots n’ont plus leur importance.

 

 

Rêve ?

Envie de dire…

Je l’aime !

 

 

                                                                                                        L.G.

 

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Commenter cet article

Ribot Raoul 24/06/2012 11:02

Laetitia, j'aime votre poésie, non seulement parce qu'elle est romantique mais écrite avec des mots simples qui doivent faire chavirer bien des coeurs.
Si, quand ils sont bien choisis, les mots ont leur importance.
Mes félicitations, amitiés.

Laëtitia 25/06/2012 15:37



Je pense qu'il n'est pas utile pour être lu de toute façon d'utiliser des mots trop compliqués. Je cherche avant tout dans mes poèmes à être comprise du plus grand nombre et faire partager des
messages... Merci de tout ce que vous m'avez dit. J'en suis extrêmement touchée. Amitiés. Laetitia 



nadia 24/06/2012 10:49

tres sensuel ce poème. j'aime.

Laëtitia 25/06/2012 15:34



Merci du compliment et merci d'aimer mon poème. Bon après-midi et bien amicalement. Laetitia