Jalouse,

Publié le 14 Juin 2012

Je suis jalouse, si tu savais

De toutes ces dames

Qui te vantent leur charme.

J’aimerais que tu les désarmes

Et que tu ne te livres qu’à moi.

 

 

Je suis jalouse, si tu savais

De leur voix et de leur timbre enjôleur

Qui te livrent leur douceur

J’aimerais que tu ne sois plus preneur

Et que tu sois sourd, sans moi.

 

 

Je suis jalouse, si tu savais

De leur corps que tu as étreint

Qui ont reçu ta tendresse et tes mains

J’aimerais que désormais tu te réserves

Et que la dernière étreinte soit avec moi.

 

 

Oui, je suis jalouse, si tu savais

Je les effacerais de ta vie si je le pouvais

Et, mon cœur saigne…

De jalousie creusée en mon cœur

Qui attend à chaque seconde, chaque minute, chaque heure

De pouvoir être remplacée par ta seule présence.

 

 

L.G.

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

mansfield 14/06/2012 14:42

Eternelle tragédie de l'amour, exigent et exclusif! Bien vu

Laëtitia 15/06/2012 09:20



Oui, l'amour devrait être ainsi car rien n'est jamais acquis. Merci !!