Et ainsi vont les âmes ,

Publié le 1 Novembre 2012

Nos âmes se sont croisées

Au temps des Templiers.

Elles ont du s’aimer.

 

 

Nos âmes se sont perdues

Dans l’espace et le temps. Qui l’eut cru ?

Mais un jour, elles se sont retrouvées. On a tout de suite su.

 

 

Les âmes vont et viennent

Libres. Seuls les corps les enferment et prennent

Leur liberté. Mais cela ne dure qu’un temps. La graine

Assoiffée reprend sa quête

Et seul l’Amour, les réunit

Un jour…

 

 

L.G. 

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Commenter cet article