Du vent dans mes mollets,

Publié le 26 Novembre 2012

Le rond de mes mollets

Montre leur beauté avec toupet

Frissonnants sous une brise

Qui semble leur faire la bise

D’un amant à genoux, conquis.

 

 

Mes mollets vont et viennent

J’attends que de tes mains tu me les prennes

Me les caresses

Avec une paresse

Calculée.

 

 

 

N’attends pas que le vent se charge

De les cajoler

Sinon, ils risquent bien de s’envoler.

 

 

Mollet volait

Sous tes yeux, rêveur.

Réveille-toi, doux paresseux.

Console-toi,  mon malheureux

Dans le rond tiède.

Sens-tu le vent, capricieux

Qui se jalouse la primauté. Succède

A lui, en audacieux.

Mollet te rendra grâce.

 

 

En attendant,

Mes mollets tourbillonnent

Avec le vent. 

 

 

 

L.G. 

 

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Commenter cet article