Dans ma forêt,

Publié le 8 Avril 2012

Dans ma forêt, j’entends le souffle du vent

Qui frétille dans les branchages aux bourgeons naissants,

Je vois virevolter les oiseaux qui, curieux, viennent me guetter.

Probablement ils sont surpris de ma présence

Qui semblent s’éterniser et ainsi, piaillent avec prestance,

Le gosier comme en alerte et le poitrail gonflé.

Je souris à cette attaque de plumes.

Dans ce lieu, je respire à plein poumon,

J’entends enfin mon cœur qui tambourine

Dans ma poitrine

Et je peux vivre et penser

A ma guise…

A elle.

 

 

L.G.

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Commenter cet article