Dans le jardin de Madame Rose,

Publié le 8 Juin 2012

Nous étions des archéologues,

Mains plongées dans la terre sèche

Et rêche,

A l’affût de la découverte scientifique.

 

 

Entre rires et chamailleries,

Point d’ennui

On faisait toujours bonne pioche

Nous les mioches !

 

 

Les vieux fossiles nous inspiraient.

Tous, on voulait

Les collectionner.

Mais parfois,

On trouvait d’autres trésors

Qui valaient pour nous

Bien plus que des pièces d’or.

Même les vilains cailloux..

 

 

Suffisait qu’un caillou brille

Que sur lui, le soleil scintille

Et nous nos pupilles dilatées

On se prenait pour des rois-nés

Comme si nous avions ramassé

La pépite du siècle.

 

 

Je me souviens une fois

D’une botte de Barbie trouvée.

Je l’ai longtemps regardée

Un peu rêveuse, je l’avoue, ma foi…

Je voyais bien l’autre pair,

J’en aurais fait mon affaire,

Puis, je m’envolais dans mes songes

Et là, j’avais la belle maison de poupée.

Chouette rêverie, quand j’y songe.

 

 

Mais la maison,

Je ne l’ai jamais eu

J’aurais tant voulu.

Alors, je l’ai imaginé.

Et souvent d’un tabouret, elle fut créée.

 

 

En fouillant dans le jardin,

Souvent avec mes mains,

Je dénichais des pièces anciennes

De terre, elles étaient pleines

Mais bien frottées,

Elles apparaissaient toutes dorées.

De mon œil enfantin,

Je les scrutais,

Comme un butin

De pirate

Et,  la joue un peu écarlate,

J’en étais fière.

 

 

Je me rappelle dans le jardin de Madame Rose

Nos rires, nos jeux… le champ de maïs juste à côté.

On s’régalait, bien cachés

Des petits grains tout jaunes, dorés.

Crus,  ils étaient délicieux !

 

 

Parfois les cousins venaient

Et avec eux, les jeux reprenaient.

Ou les enfants des voisins

Y’avait la fille, j’me rappelle bien

Qui se prenait pour une gymnaste,

Toujours pieds nus dans l’herbe tendre

Qui sans cesse à faire des pirouettes

Jouait devant nous la girouette,

A s’y méprendre !

 

 

J’aimais bien quand on allait

Au jardin de Madame Rose.

Jusqu’au moment où mes parents

Ne l’ont plus eu.

 

 

 

L.G. 

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article