Cœur noir sur fond blanc,

Publié le 24 Juillet 2012

Tu es blanc,

Mais tu es l’Afrique.

L’Afrique coule dans tes veines, au dedans

Comme une vie magnifique

Emprisonnée.

 

 

On t’appelle, Macodou…

Comme l’écho doux

D’une respiration,

De ta voix si pleine de passion.

Macodou !!! …

 

 

Ton cœur, c’est comme un tam-tam

Qui résonne sans fin

Dans la nuit mauve.

Même les fauves

L’entendent et frissonnent jusqu’au crin

De leur crinière et de leur pelage.

 

 

L.G.

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Commenter cet article