A confesse,

Publié le 19 Mai 2012

Dans le confessionnal sombre,

Les brebis égarées

Viennent apaiser leurs péchés.

Le chapelet bien en évidence,

Elles font pénitence.

Soulagement assuré

A la sortie.

Le curé a écouté

Suffit de bien prier

Quelques Notre Père

Et c’la fera l’affaire

Sinon, quelques Je vous salue Marie

Pour sentir le Saint Esprit.

Puis, la sortie de messe

Les pipelettes jacassent.

Rien ne les tracasse.

Les ragots vont bon train

Quand les langues se délient.

On s’en fiche que ce soit vilain.

On a mangé l’hostie qui nous lie

Au Christ.

On a bien suivi la piste

On ira au Paradis.

A confesse

Puis on délaisse

La vertu,

La sagesse

A la rue.

Y’a le pardon,

Dieu est bon…

 

 

L.G.

Rédigé par Laëtitia

Publié dans #poème

Repost 0
Commenter cet article