Premiers flocons

Publié le 21 Novembre 2015

Le ciel s'effrite doucement.

Il est comme un homme de la rue,

Simplement vêtu

D'un manteau gris-blanc.

Les premiers flocons voltigent

Entraînés par la brise glacée.

Le paysage se fige.

Tout va changer.

Un à un recouvert,

Arbres, arbustes, fleurs, herbes se laissent faire.

Les oiseaux endorment leur chant

Qui devient frileux et tremblant.

Les passants se camouflent,

Ou ne voit à peine que le bout de leur nez.

Les mains sous les moufles,

Le frisson sur la peau gelée.

Leurs resteront un court instant,

Marquant

Les trottoirs imparfaits.

De la soupe, le fumet,

Dans les maisons , s'évapore chaleureusement

Et crépitent dans l'âtre, une ou deux bûches dans la cheminée.

Fin de l'année

Mélancolique.

L'oeil pique

Une virée dans le monde d'Orphée

Alors que dehors resplendissent des étoiles givrées.

Une envie douce de musique pour se caler

Et se bercer de rêves....

L.G.

Rédigé par Laëtitia

Repost 0
Commenter cet article